Comment optimiser mon WordPress ?

ChronomètreJ’ai récemment rencontré un problème de temps de chargement avec un site e-commerce installé sur une base WordPress+WooCommerce. En passant le site à la loupe et avec quelques outils de diagnostic, j’ai pu facilement trouver d’où venait le problème. Au passage je me suis aperçu que, dans la communauté WP, tout le monde y va de sa petite astuce. J’ai donc eu envie de partager mon expérience avec vous en espérant que cela puisse vous aider.

Le diagnostic

Il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions (enfin paraît-il). Mais avant d’en arriver aux solutions, établissons le diagnostic. Après avoir passé le site au peigne fin avec l’extension « Yakaferci » pour Chrome et au banc d’essai de GT Metrix, les 2 soucis majeurs du site seraient :

  • Le poids de certaines images
  • L’absence de CDN

Les solutions

Si pour le CDN il s’agit d’ajouter un service à votre hébergement (dans notre cas, chez OVH), il va falloir être plus pointu pour les images et l’optimisation générale. Pour booster le site, j’ai donc choisi d’ajouter le plug-in WP-Rocket sous le capot. WP Rocket est un plugin de cache qui permet d’augmenter sensiblement les performances de votre site tout en restant facilement configurable et tout aussi facilement paramétrable avec votre CDN. En gros, ce bijou compresse vos fichiers statiques, n’appelle que les fichiers images visibles à l’écran, allège vos pages… Pour les images en elles-mêmes, j’ai fait un tour des fichiers images les plus volumineux pour en réduire la taille avec l’éditeur WordPress. Oui, pourquoi utiliser une image de plus de 2Mo et 2400×1500 px quand on a seulement besoin d’afficher une version 400×400 px au maximum ? Je vous le demande. Une fois ceci fait, j’ai optimisé la compression de l’ensemble des fichiers image grâce à Smush.it. Certains fichiers ont ainsi perdu jusqu’à 25% de leur poids sans perdre en qualité d’affichage. Pour achever le tout et éviter que le e-commerçant ne recommence à utiliser des images trop grandes, j’ai ensuite installé Imsanity. Ce petit plugin vous permet, entre autre, de définir une taille maximale en hauteur et en largeur, des fichiers qui seront importés à l’avenir. Ainsi, si le e-commerçant importe de nouveau une image produit de 2400×1500 px, celle-ci sera automatiquement redimensionnée de manière proportionnelle jusqu’à atteindre la largeur ou la hauteur maximum définie dans les paramètres d’Imsanity.

Si le gain de performance est notable malgré qu’à ce jour le CDN n’ait pas encore été mis en place, je pense tout de même qu’il va être nécessaire de se réorienter vers un serveur dédié ou au moins vers un VPS.

J’espère que les pistes données dans cet article pourront vous servir si vous rencontrez un problème similaire. Et si vous vous êtes déjà retrouvé(e) dans cette situation, comment vous en êtes-vous sorti(e) ? 

Image à la une : wp-wallpaper.com Chronomètre : VectorBee

Vous avez aimé cet article ?
Recevez les prochains directement dans votre boîte mail !
  • Partager sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.